MARTIN DE LA TOUR

                                              

                                                  MARTIN DE LA TOUR

 

Martin de la Tour était un homme qui peronne n’a jamais vu en colère, ni ému, ni affligé, et ni en train d’esquisser un sourire. Il était un homme toujours semblable à sa propre personne. Il avait un visage très rayonnant d’une joie, pour ainsi dire, céleste. Dans sa vie, il n’avait que Christ sur ses lèvres, la bonté, la paix, et la miséricorde dans son coeur. Cet homme est né en 316 et il est mort en 397.

Martin est né en Hungrie, et il fut d’abord militaire. Durant ce métier il se distingua par sa grande compassion. Un écrit, de son temps, nous dit que lors d’un hiver très rigoureux, voyant un mendiant à trembler de froid, il coupa son manteau d’un coup d’épée, pour en donner la moitié au pauvre mendiant. Il a fait plus de vingt ans dans l’armée romaine. Mais il n’a pas perdu son temps dans l’Armée, puisqu’il étudia la Bible sérieusement, et ensuite se retira dans un modeste ermitage. Et c’est là que les habitants de la Tours vinrent le chercher, pour qu’il les enseigne et les montre le chemin du Salut en Jésus Christ. – Alors il prêche l’Evangile dans les campagnes, et forme des équipes iténérants et fonda nombreux Monastères, qui devinrent des Centres de rayonement de la foi chrétienne dans le Centre et le Nord de la France. La mémoire de son zèle pour Dieu, est resté très vive dans les campagnes. Et c’est pour celà que plusieurs centaines de villages françaises portent son nom. Ceci nous démontre que les croyanst dévoués à son seigneur peut être une vraie bénédiction pour ceux qui l’entourent. Il ne souhaite pas qu’une rue ou en village porte son nom, mais il est très content et se réjouit que son nom, et de celui de tous ceux qui reçoivent Jésus Christ, en tant leurs Sauveur, soient inscrits dans le livre de la vie, dans le Royaume Céleste. – Oui, l’éxemple de Martin de la Tour est un exemple à suivre pour tous ceux qui désirent trouver la vraie paix divine.

 

Laisser un commentaire