OU EST-CE QUE JE ME TROUVE ?

OÙ EST-CE QUE JE ME TROUVE ?

 

Assis dans la chambre et à méditer profondement, comme je le fais toujours, je dirige mes pensées aux lieux pour moi inconnus dans cette vie, mais que mental et spirituellement j’arrive sans aucun problème. J’ai visité une jolie et majestueuse Planète. Dans cette Planète, j’ai rencontré des gens merveilleux et très sympathiques, et toujours contents. Ils resterent très contens lorsqu’ils ont appris que je suis d’une autre Planète. Ils ont tout fait pour me plaire et d’une manière spéciale et merveileuse. Les habitants de la dite Planète sont un peu plus petits que nous. Ils ont des cheveux d’une couleur un peut bleu-clair, les visages sont un peu allongés, les yeux chatains et très brillants. Leurs bouches sont petites et avec des lèvres un peu gros. Leurs oreilles sont longues et pointues. Les têtes sont arrondies et très jolies. Les poitrines des hommes sont normales. Les seins des femmes sont arrondis et un peu grands, mais très jolis et attirants. – Nos communications furent faites à travers des gestes. Cela nous a permis d’avoir une très bonne communication. Ils m’ont fait une grande réception dont je n’oblierai jamais. Ils m’ont placé à la tête d’une grande table rectangulaire, et vis à vis de moi étaient assises des jeunes filles d’une extraordinaire beauté. Et à mes cotés aussi étaient assises des jeunes filles très jolies et captivantes, avec des jolies coiffures. À la table, il y avait plus de 200 personnes, et toutes très bien habillèes. Toutes les personnes étaient très sympathiques, ce qui m’a réellement enchanté. Tout cela m’a réellement enchanté. Toutes ces personnes m’admiraient, et toujours elles me dirigeaient des chauds sourires. Dans chaque coin de la salle il y avait des jolies vases, avec des belles et aromatiques fleurs, ce qui réellement m’ont enchanté. Après le copieux repas, je les remercie par des amples gestes. Un moment après je les fais savoir, par des gestes, que je doive retourner à ma Planète Terre, et que je veux aussi savoir le nom de leur Planète. Et en chorus tous ont dit: FANTATCHOCADO. Lorsque je les fais savoir, par des gestes, que je doive les quitter, tous ont resté tristes, et les jeunes filles commencerent à pleurer, et elles ont dit qu’elles ne me laisseront pas abandonner FANTATCHOCADO, car touts les habitants voulaient que je restent, pour toujours avec eux, et que la population ira me proclamer roi de FANTATCHOCADO. Et sens me rendre compte, ils m’ont placé une très belle et dorée couronne sur la tête, sur des fortes acclamations de la multitude. Mais, en ce precis moment je me suis reveillé , et alors je sentis que j’étais en train de sourire, et d’une façon très particulière.

 

                                                                                        *  *  *  *  *

 

Chers lecteurs, j’espère que ce rêve vous a plu.

 

Avec mes sinceres salutations, LE PUPILLE DES MUSES

Laisser un commentaire